Comment ramoner son poêle à bois

Comment ramoner son poêle à bois en 5 étapes

Comment ramoner son poêle à bois ?

Vous le savez sûrement, le ramonage de votre poêle à bois ou de votre cheminée est obligatoire au moins deux fois par an. Une première fois durant la période de chauffe et une seconde en dehors de cette période. Mais comment ramoner son poêle à bois ?

Au-delà des obligations légales, il est primordial d’effectuer le ramonage des conduits pour le bon fonctionnement de votre poêle. Cela permet également d’éviter tout risque d’incendie ou d’intoxication car les fumées ne s’évacuent plus correctement.

Voyons comment ramoner son poêle à bois en 5 étapes :

Etape 1 – Pour ramoner son poêle à bois, il faut :

Bâche de protection pro Cap Vert - Dimensions 2 x 3 m
Bâche de protection pro Cap Vert - Dimensions 2 x 3 m

Etape 2 – On prépare le terrain pour ramoner son poêle à bois efficacement

Il s’agit ici d’être efficient, on ne veut pas dévaster son salon en nettoyant ses conduits et pour ramoner son poêle à bois :

  • Première chose à faire : afin de bien protéger vos sols, disposez la bâche tout autour de votre poêle à bois ou de votre cheminée.
  • Ensuite, videz l’appareil de chauffe de toutes ses cendres.
  • Pour terminer, dégagez l’ouverture du conduit d’évacuation.

Le + conseil : pour un ramonage optimal

Nous vous conseillons d’effectuer un premier ramonage au début de l’hiver puis le second au printemps, une fois la période de chauffe terminée.

Etape 3 – Le cœur du travail, le ramonage du conduit

Vous voilà prêt à attaquer les choses sérieuses, équipé d’un jeu de cannes et d’un hérisson. Veillez à choisir la taille la plus adaptée à vos besoins et une matière correspondant à votre tubage (acier ou nylon).
Maintenant que vous êtes équipés, nous allons voir qu’il existe deux méthodes de ramonage. A vous de choisir celle qui vous correspond le mieux !

Méthode depuis l’ouverture du conduit :

Cette première est la méthode la plus simple et la plus sûre. Nous allons travailler ici depuis l’ouverture de l’âtre.

  • Montez votre kit de ramonage en mettant le hérisson sur une canne ou deux selon la taille des cannes que vous avez prises.
  • Introduisez le hérisson dans le conduit et frottez en va-et-vient pour faire tomber la suie et libérer le conduit.
  • Ajoutez de la longueur de canne au fur et à mesure pour travailler sur toute la hauteur du conduit.
  • Insistez sur les bouchons éventuels
  • Une fois au sommet, faites la même opération en marche arrière : démontez les cannes au fur et à mesure que vous redescendez dans le conduit.

Méthode depuis l’ouverture du conduit :

Cette seconde méthode s’adresse à des bricoleurs aguerris et surtout à ceux dont le toit est accessible.

  • De même que pour la première méthode : montez votre kit de ramonage mais cette fois mettez directement le hérisson sur deux cannes.
  • Si nécessaire, retirez le couronnement de la cheminée.
  • Introduisez le hérisson dans le conduit et frottez en va-et-vient pour faire tomber la suie et désobstruer le conduit.
  • Descendez progressivement en ajoutant de la longueur de canne.
  • Travaillez sur toute la hauteur du conduit
  • Une fois que vous avez atteint votre poêle à bois, faites la même opération en marche arrière : démontez les cannes au fur et à mesure que vous remontez dans le conduit.
  • Si vous avez enlevez le couronnement de votre cheminée, n’oubliez pas de le remettre en place.

Etape 4 – Le peaufinage, le nettoyage de votre poêle à bois

Nettoyer poêle à boisNe perdez pas courage ! Vous venez de désencrasser le conduit, profitez-en pour donner un coup également à l’intérieur de votre poêle à bois et ainsi le débarrasser des suies.

N’oublions pas qu’un poêle à bois propre, est un poêle à bois performant. Consultez également notre guide sur « Comment nettoyer et entretenir la vitre de mon poêle à bois en moins de 15 minutes ».
Utilisez votre brosse métallique pour désencrasser la suie qui s’est accrochée et l’éventuelle obstruction de l’évacuation des fumées.
Utilisez ensuite votre aspirateur ou une balayette pour vider les résidus de cendres.
Une fois que tout est propre, vous pouvez retirer la bâche de protection et enfin profiter de l’étape 5.

Etape 5 – Le goûter au coin du feu

Ça y est, vous savez comment ramoner son poêle à bois, vos conduits sont d’une propreté jamais vu, le Père-Noël n’en croira pas ses yeux !

Profitez maintenant d’un chocolat chaud au coin du feu avec votre poêle à bois tout propre.

Profiter de son poêle à bois café

Vos retours d’expériences

Vous avez des questions ou des remarques sur comment ramoner son poêle à bois ?
Vous avez prévu de ramoner votre poêle à bois ou vous avez essayé d’autres méthodes ? Faites nous partager vos impressions, votre avis nous intéresse.

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *