Parterre de fleurs

Comment créer son parterre de fleurs et l’entretenir ?

Apprenez à créer un parterre de fleurs avec Mon Magasin Général

Sur une terrasse de centre-ville, dans un petit jardin citadin, ou même dans un grand espace à la campagne, une touche de couleur fait du bien à tous les habitants… Alors, quoi de mieux qu’un parterre de fleurs de saison pour embellir votre petit paradis de verdure ? De l’aménagement du parterre à son entretien : un vrai projet plaisir à réaliser seul ou en famille ! Choix du lieu et des plantes, sélection d’engrais et de produits d’entretien : Mon Magasin Général vous livre toutes les clés d’un parterre sublimé… Pour longtemps !

INFOS PRATIQUES
Niveau de difficulté : facile
Une activité pour : les jardiniers en herbe, les citadins en manque d’oxygène
Budget estimé : à partir de 30 €

  1. Je choisis & aménage mon espace vert
  2. Je sélectionne & plante mes fleurs !
  3. Je soutiens la croissance de mon parterre
  4. J’empêche l’invasion des mauvaises herbes
  5. Je protèges mes fleurs des champignons & pucerons

Je choisis & aménage mon espace vert…

La première chose est d’avoir bien en tête une idée directrice pour l’inspiration de votre parterre de fleurs : à quoi voulez-vous qu’il ressemble ? D’inspiration méditerranéenne, il sera coloré et volumineux ou plutôt d’inspiration zen avec arbustes en pots et herbes hautes autour d’un bassin naturel. Quel que soit votre choix, attention aux contraintes d’exposition de votre emplacement : au soleil, à l’ombre, sous le vent etc.

En ce qui concerne la préparation de la terre, le secret est…qu’il n’y a pas de secret ! On s’arme d’une bêche, on retourne la terre et on enlève les pierres et autres mauvaises herbes jusqu’à la racine pour éviter qu’elles ne reviennent. Une terre bien aérée permet un bon développement des racines, primordial pour une végétation épanouie !

En plus, un bon engrais sera utile lors de la préparation de vos sols pour apporter les oligoéléments manquants. Attention, veillez à choisir un traitement adapté au végétal concerné car sinon, les effets indésirables peuvent être définitifs et surtout respectez bien les dosages au risque de brûler les racines de votre parterre de fleurs.

Bêche senlis à rebord Cap Vert - Sans manche - Bêche 28 cm
Bêche senlis à rebord Cap Vert - Sans manche - Bêche 28 cm
  Engrais universel Naturen
Engrais universel Naturen
Transplantoir à bulbes Cap Vert
Transplantoir à bulbes Cap Vert

Focus sur : le compost

Pour jardiner vert, choisissez plutôt un engrais de type organique telle que la corne broyée, le sang séché ou encore faites votre propre compost ! Grâce à un processus de fermentation, vous allez transformer vos déchets organiques (cuisine, jardin…) en matière fertilisante, riche en humus et bénéfique pour votre jardin. Pour votre composteur, choisissez entre bois ou PVC en fonction de vos besoins de jardinier !
Placez votre composteur dans un endroit de préférence ombragé et pas trop proche des habitations… Pour éviter les inconvénients !

Je sélectionne & plante mes fleurs !

Je plante mes fleursPlutôt épicurien, vous sortez souvent, profitez des week-ends pour vous évader et des vacances pour partir ? Il faut choisir des arbustes qui ne nécessitent pas trop d’entretien comme par exemple des cornouillers ou des plantes vivaces, comme les pervenches et la lavande, qui sauront s’intégrer parfaitement dans votre décor ! L’avantage de ces dernières est la pérennité : elles sont capables de fleurir plusieurs années de suite.

Au contraire, passer du temps au jardin est pour vous une philosophie, votre bouffée d’oxygène après une journée de travail ? Dans ce cas, le choix est vaste ! Pourquoi ne pas mélanger espèces fragiles et résistantes et jouer avec l’alternance des floraisons ? Le tout est de toujours garder à l’esprit sa ligne directrice pour éviter toute « cacophonie florale » et de faire attention aux mélanges de couleurs. Trop de pastels risque d’avoir un rendu assez fade et à l’opposé trop de couleur différentes va surcharger votre composition. La consigne d’or tient en un mot : harmonie !

Pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à positionner vos plantes encore en pot pour visualiser le résultat et jouer avec les volumes. Une fois décidé, plantez vos fleurs et n’oubliez pas d’arroser généreusement !

Je soutiens la croissance de mon parterre de fleurs

Maintenant que vous avez fait votre parterre de fleurs, il faut veiller au bon développement de votre beau massif ! Pour cela, veillez à bien l’arroser, par un système d’arrosage localisé par exemple qui, une fois installé, vous libérera des allers retours l’arrosoir à la main.

Pour la croissance et l’épanouissement, vous pouvez avoir recours aux engrais ! Parmi les engrais minéraux chimiques, il existe différentes formules avec une teneur en azote/phosphore/potassium adaptée selon les végétaux. Par exemple, pour vos conifères, préférez un engrais à forte teneur en azote pour favoriser le développement des branches et feuillages. Pour vos rosiers, privilégiez la potasse, qui améliorera la résistance de vos plants aux maladies.

Sachez qu’il existe également des engrais universels avec un apport de nutriments et d’oligo-éléments équilibré pour une fertilisation douce.

N’hésitez pas à consulter notre guide sur l’arrosage localisé

Tuyau microporeux équipé Cap Vert - Diamètre 12,5 mm - Longueur 50 m
Tuyau microporeux équipé Cap Vert - Diamètre 12,5 mm - Longueur 50 m
  Goutteur autonome et réglable Iriso - Vendu par 1
Goutteur autonome et réglable Iriso - Vendu par 1
  Kit micro irrigation Cap Vert
Kit micro irrigation Cap Vert

J’empêche l’invasion des mauvaises herbes…

Un coin de jardin rythmé par des conifères, un parterre de fleurs vivaces, des couleurs chatoyantes et là… S’invitent des pissenlits et autres mauvaises herbes ! Que faire ?

Nous avons d’abord le désherbage manuel, bonne vieille méthode, qui consiste à se baisser et à arracher tout ce qui est indésirable… Un peu trop fastidieux et douloureux pour le dos ? Pourquoi ne pas essayer l’arrache pissenlit, moins fatiguant et respectueux de vos articulations. Un système de mâchoire viendra attraper les racines en profondeur pour un travail efficace et un système d’éjection libérera la prise.

Vous pouvez aussi avoir recours au désherbant chimique. Là encore, vous en trouverez pour toutes vos surfaces (massif, gazon, potager..). Solution efficace mais pas forcément la meilleure pour l’environnement… Faite attention aux conditions climatiques, notamment la pluie, pour éviter la diffusion jusqu’aux nappes phréatiques.

Notre conseil écolo : pour un bon désherbant bio, utilisez l’eau de cuisson du riz, des pâtes ou des pommes de terre ! La chaleur mais surtout l’amidon vont venir boucher les pores des mauvaises plantes qui finiront par mourir…

Focus produit : le désherbeur thermique

Alternative intéressante au désherbant chimique car plus respectueux de l’environnement. En quelques passages, vos mauvaises herbes les plus résistantes type lierres ou pissenlits, ne vous ennuieront plus.

Je protège mes fleurs des champignons & pucerons

Protéger ses fleurs des champignonsMaintenant que vous pouvez vous détendre et admirer votre parterre de fleurs, ce n’est pas le moment de se laisser envahir par un quelconque parasite !

Pour prévenir, limiter, traiter le développement des champignons, utilisez un fongicide. À base de métaux, de souffre et autres composants, ils sont efficaces pour soigner les plantes et prévenir les maladies. Ils regroupent les produits phytosanitaires, telles que la bien connue bouillie bordelaise ou la cloque du péché. Sous forme liquide ou de granulés dispersables, faites là aussi attention à utiliser le bon traitement pour la bonne maladie et le bon dosage !

Pour éviter les déconvenues : si vous utilisez un pulvérisateur, il faut bien dissoudre le produit avant de le remplir pour ne pas boucher les buses !
Petit rappel sur l’indispensable petit tour sur les sites de météo avant de traiter vos végétaux ! Il vaut mieux éviter les périodes de fortes chaleurs, de vent ou de pluie qui réduirait fortement l’efficacité de votre pulvérisation et surtout polluerait l’environnement voisin.

Dans le cas de parasites tels que la cochenille, les pucerons et autres envahisseurs, vous pouvez utiliser des insecticides systémiques, qui se répandront dans toute la plante transportés par la sève mais aussi d’autres moyens plus écologiques !

La florathérapie, par exemple, vous permettra d’attirer des coccinelles, grandes consommatrices de pucerons, qui vous aideront à vous en débarrasser. Et en évitant les pucerons, vous éviterez les fourmis, attirées par leur sécrétion !

  Pulvérisateur à pression préalable C8 Cap Vert
Pulvérisateur à pression préalable C8 Cap Vert
  Des fleurs pour attirer les coccinelles Fertiligène
Des fleurs pour attirer les coccinelles Fertiligène

Le conseil du jardinier écolo

Mélangez des copeaux de savon de Marseille ou de savon noir dans un litre d’eau. Puis pulvérisez ensuite sur les plantes infestées de pucerons. Effet garanti !

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *