Installer une pompe de forage pour le jardin et la maison

Comment installer une pompe de forage ?

Apprendre à installer une pompe de forage avec Mon Magasin Général

Un bon nombre de dispositifs de pompage permettent de tirer profit des nappes phréatiques. Mais il se trouve que le niveau hydrostatique d’une telle source d’eau varie d’un point à l’autre, et amène à faire preuve de circonspection dans le choix des pompes. Si la source est située à moins de 8 m de profondeur, on dispose d’un panel de pompes assez large. Au-delà, installer une pompe de forage est une des rares astuces accessibles à tous pour extraire l’eau.

Utilité, fonctionnement et avantages d’une pompe de forage

En milieu rural ou périurbain, mais encore dans les endroits où l’eau en surface est rare, la pompe de forage va s’avérer d’une grande utilité. Les foyers qui peinent à se fournir en eau domestique et qui n’ont forcément pas le temps de recourir à des procédés manuels d’extraction d’eau de puits ou de la nappe phréatique trouveront le plus d’intérêt à installer une pompe de forage. Ce type de pompe est idéal que ce soit pour sustenter la maison en eau potable (avec usage d’autres accessoires de filtrage), pour du jardinage ou une petite culture.

La pompe de forage est une pompe immergée qui s’installe sous le sol, contrairement à une pompe de puits qui se place directement dans l’eau. Elle est dans la catégorie des pompes refoulantes faisant remonter l’eau par compression. On lui attribue de nombreux avantages :

  • Structure filiforme qui permet de l’introduire dans une cavité étroite. Pas besoin donc de large excavation pour l’installer.
  • Refroidissement instantané du moteur
  • Fonctionnement silencieux
  • Discrétion assurée
  • Excellente performance de pompage

Choisir sa pompe de forage

La puissance d’une pompe de forage est, sans conteste, ce qui en fait le nec plus ultra en la matière. Cependant, pour assurer son efficacité et pour éviter qu’elle ne se détériore de manière précoce, choisir et installer une pompe de forage nécessitent quelques calculs préalables et la prise en compte de quelques aspects.

La pression nécessaire

Autrement dit, il convient de déterminer quel niveau de pression est possible avec un point de forage, sinon, on risque de se trouver devant un dispositif qui n’a pas assez de puissance ou, au contraire, qui a trop de puissance pour une source qui ne peut fournir que le tiers de la capacité de la pompe. Pour obtenir cette valeur, on fait la somme des différents niveaux de pertes de charge (pertes d’énergie lors de la montée de l’eau). Le calcul prend en compte quelques paramètres :

  • Les pertes de charge linéaires à cause du frottement de l’eau sur les parois des tuyaux verticaux et horizontaux : respectivement la hauteur (H) à diviser par 10, la longueur (L) à diviser par 100.
  • Les pertes de charge singulières à la mise en place de différents obstacles dont : le nombre de clapets antiretour (C) à multiplier par 0,5 et, éventuellement le filtre (F) dont la perte de charge provoquée ne dépasse souvent pas 0,6 bars.
  • La pression dont le surpresseur ou le ballon vessie a besoin pour gonfler (P) qu’on appelle aussi pression d’enclenchement.
  • Cela nous donne la formule suivante : H/5 + L/100 + C/0,5 + F + P.

Exemple : sachant que H = 20, L = 20, C = 4, F = 0,5 bars, P = 4. La pression nécessaire pour faire monter l’eau est de : 20/10 + 20/100 + 4×0,5 + 0,5 + 4 = 8,7 bars. La pompe de forage devra donc présenter une pression nominale de 8,7 bars, plus une marge de 1 bar, pour bien fonctionner et, ce, de façon pérenne.

Le débit

Ce point est important surtout quand il s’agit d’une pompe de forage pour alimenter la maison. L’idée est toujours d’éviter que le moteur ne se fatigue au bout d’un certain temps d’utilisation. Bien évidemment, un maximum de débit serait intéressant, mais il faut aussi regarder la puissance du dispositif et le travail qu’il devra fournir compte tenu du dénivelé, de la profondeur du point de forage… Certains concepteurs affichent les capacités de leurs produits en termes de débit, en fonction de la profondeur. Par exemple, telle pompe de forage offre 4 m3/h en étant installé à 60 m et 6 m3/h à 20 m de profondeur…

La dimension de la pompe

Il est essentiel de regarder de près la grandeur du puits de forage pour assurer que la pompe de forage y adhère. Il est souvent préférable que le diamètre du point de forage ne s’éloigne pas trop de celle de la pompe pour garantir un surplus de fixité à celle-ci.

La robustesse de la pompe de forage

L’énergie motrice est un paramètre incontournable lorsqu’on parle de pompage d’eau en profondeur. Mais non seulement la pompe de forage devra fournir assez de puissance (exprimée en CV), elle devra en outre présenter une structure robuste, faite en matériau inoxydable pour résister à toute sorte d’agressions.

Les composants du dispositif

Installer une pompe de forage implique la mise en place de tout un dispositif. En dehors de la tuyauterie pour acheminer l’eau, il faut réunir d’autres éléments comme :

  • les coudes
  • les clapets anti-retours dont le nombre varie selon la longueur et la direction des tuyaux
  • le ballon vessie qui sert de stockage et d’assurer une sortie d’eau pressurisée en vue des différentes utilisations de l’eau. Mais cet équipement servira surtout à minimiser le nombre de déclenchements de la pompe. Cela lui assure une viabilité maximale.

Pour faciliter la connexion et le fonctionnement du tout, il faut aussi :

  • Un contacteur manométrique (la partie qui gère l’automatisme de la pompe)
  • Une vanne d’isolement
  • Détecteur de manque d’eau au cas où la pompe de forage n’en dispose pas.

Il est aussi essentiel, pour certaines pompes de forage pesantes, d’être suspendues à l’aide d’un fil métallique inoxydable pour avoir une position fixe et durable.

Le système électrique

L’étanchéité de chaque pièce est primordiale pour éviter tout risque de court-circuitage. L’aspect électrique se résume à la puissance de la pompe, mais aussi au critère économique, sachant qu’un tel dispositif peut consommer beaucoup d’électricité.

Pompe de forage PF3/72 Fluxe Groupe pompe de forage PF7/54 Fluxe Groupe pompe de forage PF5/65 Fluxe Groupe pompe de forage PF5/90 Fluxe Groupe pompe de forage PF7/94 Fluxe
Pression nominale 7,2 bar 5,8 bar 7,3 bar 10,2 bar 10,1 bar
Débit maximal 3,3 m³/h à 22 m 8,4 m³/h à 20 m 6 m³/h à 23 m 6 m³/h à 23 m 8,4 m³/h à 34 m
Dimensions Ø corps pompe : 10 cm

Longueur : 79,4 cm

Ø. corps pompe : 11 cm

Longueur : 84 cm

Ø corps pompe : 11 cm

Longueur : 90 cm

Ø corps pompe : 11 cm

Longueur : 90 cm

Ø. corps pompe : 11 cm

Longueur : 141 cm

Puissance 1 CV 1 CV 1 CV 1,5 CV 2 CV
Prix 249,90€ 255,70€ 262€ 319€ 383,15€
 Pompe          

 

Modalités pour installer une pompe de forage

Pour la mise en place de la pompe de forage, différentes étapes sont à envisager au préalable. Il s’agit avant tout de définir son emplacement.

Analyse du point de forage

Avant de définir le dénivelé, le type de terrain, etc, la profondeur de la nappe phréatique est le premier point à déterminer. Sans cette donnée, on ne peut définir les caractéristiques dimensionnelles ni techniques de la pompe de forage idéale, les pertes de charge, etc.

La mise en place de la pompe de forage

Une activité simple et rapide en apparence, installer une pompe de forage peut néanmoins être complexe quand le matériel fait défaut ou quand la connaissance des normes manque. Voici quelques règles à suivre :

  • Déterminer à quelle profondeur se trouve le fond du forage
  • Faire descendre la pompe à l’aide d’un filin de suspension inox et des serre-câbles
  • Faire en sorte que la pompe soit suspendue à au moins 1 mètre du fond
  • Installer le premier clapet antiretour immédiatement sur l‘orifice de refoulement de la pompe quand la pompe se situe à moins de 10 m, ou à 2 ou plus si la hauteur de la colonne de refoulement est de plus de 20 m…
  • Installer un second clapet à 15 m du premier dans le cas d’une colonne de refoulement de plus de 20 m…

Pour s’assurer d’une installation aux normes, quand le forage est d’une profondeur importante, il est recommandé de se faire aider par un professionnel.

Summary
Comment installer une pompe de forage ?
Article Name
Comment installer une pompe de forage ?
Description
Découvrez dans cet article comment choisir et installer une pompe de forage pour alimenter le jardin et la maison en eau.
Author
Publisher Name
Mon Magasin Général
Publisher Logo

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *