Comment faire un jardinage biologique ? Le Guide de Mon Magasin Général

Comment faire un jardinage biologique ?

Comment faire un jardinage biologique?

Le jardinage biologique est aussi bon pour l’environnement que pour l’utilisateur. L’emploi des produits phytosanitaires dans l’agriculture visent quant à eux, à protéger les cultures de parasites, champignons, etc… Le produit étant un mélange de matières actives complexes, il peut y avoir des conséquences et des risques sur l’environnement et le consommateur, s’il ne s’est pas correctement informé. Découvrez alors dans cet article, des conseils sur les méthodes alternatives. Et retrouvez tout nos articles dédiés au jardinage biologique sur notre quincaillerie en ligne Mon Magasin Général.

Méthodes préventives pour un jardin biologique

Des techniques visent à empêcher la levée des plantes indésirables, réduisant significativement le besoin de recourir à un désherbage :

  • L’installation de plantes couvre-sol, annuelles, vivaces ou arbustives, seules ou en mélange. Préférez alors des espèces végétales bien adaptées aux conditions du lieu (type de sol, climat, exposition)
  • La mise en place de paillage. Préférez les paillages organiques, biodégradables. Les possibilités sont variées : écorce, bois de taille broyé, déchets de tonte, pailles de lin ou de chanvre, fibres végétales, minéraux…

Outre le fait qu’elles limitent la levée de végétation spontanée, ces techniques présentent d’autres avantages. En effet, elles contribuent à la diminution de l’évaporation (donc des besoins en arrosage), protègent le sol contre l’érosion et le ruissellement, nourrissent le sol (par décomposition), en améliorent la structure, modèrent les changements de température …

Un balayage régulier, manuel ou mécanisé permet d’éliminer le substrat et les graines qui s’accumulent, mais également d’arracher la végétation installée, quand elle n’est pas trop développée. Cette technique est bien adaptée aux caniveaux, aux bordures, mais peut être appliquée également sur toutes les surfaces imperméables (bitumées, dallées, pavées.) à condition que les joints ne soient pas en mauvais état.

Plusieurs méthodes préventives existes, voici-dessous comment vous y prendre.

Méthode Principe Mise en oeuvre

  • Paillage
Empêche la croissance des adventices Décaisser la zone et pailler sur 8-10 cm d’épaisseur Massifs, pieds de haies, de grillages, d’arbres, inter-tombes, talus
Couverture de l’espace Choisir une vivace rustique adaptée aux conditions locales.

Pailler entre les pieds le temps que les plantes tapissent le zone.

Massifs, pieds d’arbres, intertombes, talus…
  • Fleurissement de pied de mur
Fleurisement des zones où la pousse d’herbe est importante. Semer quelques fraindes de fleurs dans les fissures de murs. Pieds de murs et d’arbres
  • Prairie fleurie
Alternative à une pelouse tondue fréquemment Réaliser de faux semis, (laisser germer les adventices, les éliminer puis semer le mélange fleuri) avant implantation Grands espaces en herbe, bords de route, ronds points
  • Aménagement
Penser l’aménagement des communes sur le long terme pour un entretien sans pesticide. Géotextile sous gravillons, dalle béton, sous le mobilier urbain, enherbement Bourg, cimetière, allées, massifs…

 

Des fleurs pour fertiliser le sol Fertiligène

 Méthodes curatives pour un jardin biologique

Quand un désherbage est nécessaire, différents matériels alternatifs sont disponibles :

Des désherbeurs thermiques, dont le principe repose sur l’application d’un choc thermique sur la végétation à détruire.

Il existe des matériels :

  • À gaz avec flamme directe
  • À gaz infrarouge avec flamme indirecte
  • À eau chaude
  • À vapeur
  • À eau chaude additionnée de mousse ( mousse à base d’amidon de maïs et de noix de coco, biodégradable, qui maintient la chaleur sur les plantes à détruire)
Outil Principe Mise en oeuvre

Désherbeur thermique à gaz Flamme directe qui provoque un choc thermique, faisant éclater les cellules de la plante. Agir au stade plantule 2-4 feuilles

Nombre de passage élevé au début

Risque d’incendie par temps sec et venteux.

Tous types de surfaces mais idéalement imperméabilisées
Désherbeur thermique vapeur/eau chaude Réaliser un choc thermique pour faire éclater les cellules des végétaux avec de l’eau chauffée. Agir au stade plantule (3/4feuilles)

Nombre de passage élevé au début

Tous type de surfaces mais idéalement imperméabilisées.
Désherbeur thermique à mousse Mousse (eau+additif biodégradable), chauffée à 96°C qui provoque un choc thermique faisant éclater les cellules de la plante. Agir au stade 4 à 5 feuilles, prévoir 2 à 4 passages par an

La mousse disparaît au bout de 15 à 30 minutes

Tous type de surfaces
Balayeuse mécanique Désherbe les ruptures de revêtements (trottoirs, caniveaux..) qui s’accumule et favorise les repousses d’herbe Choisir des brosses nylon moins abrasives que les métalliques qui risque de dégrader les revêtements.

Privilégier une utilisation sur sol légèrement humide.

Surfaces imperméables en bon état et sans gravillon, (trottoirs, caniveaux, pavés, bitume)
Rabot de piste Travaille la couche superficielle du sol et arrache les herbes. Sur sol sec en surface et humide en dessous pour faciliter le désherbage Toutes surfaces de structurables, stabilisés, castine, sablés
Binette  Outil constitué d’une lame pliée en acier trempé avec un tranchant pour désherber Sur sol humide pour faciliter le déracinement des végétaux Caniveaux et jointures de  trottoirs mais aussi surfaces sablées et gravillonnées
Débroussailleuse Evite les projections et les blessures d’arbres. Système de lames réciproques dentées qui se bloquent au moindre contact. Outil pouvant s’utiliser par tout temps 3 à 4 passages par an sont nécessaires. Le long des parkings, pieds d’arbres, pieds de bâtiments et fenêtres, massifs paillés…

 

Binette Nanterre Leborgne - Emmanché 1,50 m - Longueur 14 cmDébroussailleuse système multi-outils BC600 Orégon

Les autres méthodes pour un jardinage biologique

Les bio pesticides pour faire un jardinage biologique

Un bio pesticide est défini comme un produit de protection des plantes d’origine biologique qui peut être un organisme vivant ou une substance d’origine naturelle. Les produits dits « naturels » et surtout les extraits de plante ont un usage reconnu depuis l’Antiquité et font actuellement l’objet d’un regain d’intérêt du fait, notamment de l’écotoxicité des pesticides de synthèse. Outre leur sélectivité remarquable envers leur cible, ils présentent l’avantage d’être biodégradables.

Les bio pesticides désignent trois groupes de substances :

  • Les pesticides biochimiques issus de substances d’origine naturelle. On peut citer parmi les plus connus : la nicotine, la roténone, les pyrèthres, les huiles végétales, les extraits de neem…
  •  Les bio pesticides microbiens constitués de micro-organismes (bactérie, champignons, virus).
  • Les composés protecteurs des plantes ou substances pesticides synthétisés par les plantes génétiquement modifiées à cet effet, comme l’entomotoxine de Bacillus thuringiensis dans les feuilles de soja, maïs.
Summary
Comment faire un jardinage biologique ?
Article Name
Comment faire un jardinage biologique ?
Description
Découvrez comment faire un jardinage biologique et retrouvez tout le matériel pour créer un jardin/potager biologique.
Author
Publisher Name
Mon Magasin Général
Publisher Logo

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *