Quels outils de jardinage à main choisir ?

Quels outils de jardinage à main choisir ?

Quels outils de jardinage à main dois-je choisir ?

Chaque outil à main de jardinage a une utilisation particulière. Quels outils de jardinage à main choisir pour débroussailler ? Quels autres sont à privilégier pour élaguer, etc. ? Voici nos conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Les outils pour élaguer et tailler les branches

À la question quels outils de jardinage à main choisir pour l’élagage, la réponse la plus évidente est le sécateur. Vous saurez toutefois qu’il ne s’agit pas de l’unique outil que vous pourrez utiliser pour ces travaux. Voici les principaux outils indispensables pour la coupe de branches.

Le sécateur

Le sécateur est l’un des outils de jardinage à main indispensables. Il permet de tailler les tiges et les branches de vos plantes vertes, à condition que leur diamètre ne dépasse pas les 3 cm. Ce type d’outil convient aussi bien pour la taille du bois vert et tendre que des branchages secs et durs. Il existe deux types de sécateurs : ceux à lames croissantes et ceux à enclumes.

Les sécateurs à lames croissantes ou à coupe franche ressemblent un peu aux ciseaux. Ce sont les modèles les plus courants. Ils sont appréciés des jardiniers parce qu’ils permettent une coupe nette et précise. Ce type de sécateur convient particulièrement pour le bois vivant. Ainsi, si vous avez besoin de tailler vos arbres fruitiers ou vos rosiers, il est fortement conseillé d’utiliser un sécateur à lames croissantes.

Le sécateur à enclume possède une lame affutée sur les deux faces. Ce dernier se reconnait par sa lame généralement plus épaisse que celle d’un sécateur classique. Quand il est utilisé, la lame va buter sur la contre-lame, écrasant les tiges remplies de sève au passage. C’est pour cela que ce type d’outil est plutôt recommandé pour le taillage du bois sec et mort.

Quel que soit le modèle que vous choisissez, assurez-vous que la poignée soit ergonomique. Vérifiez également que la lame soit de bonne qualité, c’est-à-dire, faite dans de l’acier trempé. Il existe sur le marché des modèles spécialement conçus pour les droitiers ou les gauchers. Assurez-vous donc de choisir le modèle qui vous soit adapté.

Le coupe-branches

Le coupe-branches convient pour tailler les branches d’un diamètre compris entre 3 et 5 cm. Tout comme le sécateur, il peut être à lame croissante ou à enclume. Il convient donc aussi bien pour les bois verts que les bois durs et mors. L’intérêt de ce type d’outil est qu’il est utilisable à deux mains, ce qui permet d’avoir une surface de coupe plus importante. Par ailleurs, le manche est souvent télescopique, vous permettant d’atteindre une hauteur assez élevée.

L’échenilloir

L’échenilloir est monté sur une perche télescopique. Cet outil de jardinage à main permet de couper les branches hautes, sans avoir à utiliser une échelle. Selon les modèles, la coupe se fait par un système de chaine ou une traction par corde.

La cisaille

La cisaille est un outil de jardinage à main adaptée pour la coupe des haies ou la finition des pelouses. Elle est particulièrement adaptée pour sa grande précision de coupe. Selon les modèles, la lame peut être droite, ondulée ou ancrée. La cisaille à lame droite convient aux bois tendres tandis que celle à lame ondulée est faite pour les bois durs. La lame crantée, elle, est parfaite pour les utilisations intensives.

Vous vous sentez quelque peu perdu parmi ces outils tranchants ? Voici un tableau récapitulatif qui vous permettra de reconnaitre leur différente utilité.

Type d’outils

Utilité

Sécateur à coupe franche

Couper les petites branches vertes et souples (diamètre n’excédant pas les 30 mm).

Sécateur à enclume

Couper le bois mort et sec (diamètre n’excédant pas les 30 mm).

Cisaille

Tailler les haies et les buissons

Coupe-branches

Couper les branches d’arbres et arbustes situées à une certaine hauteur.

Échenilloir

Couper les branches inaccessibles, même avec une coupe-branches télescopique.

Les outils pour retourner la terre

Vous savez maintenant quels outils de jardinage à main sont indispensables pour élaguer. Passons maintenant aux outils nécessaires pour retourner la terre et préparer le sol à accueillir vos plantes. Outre la traditionnelle bêche, il y a des outils forts intéressants, comme la fourche-bêche. Il s’agit d’une fourche à quatre dents d’une longueur allant de 25 à 30 cm chacune. Cet outil de jardinage permet de travailler les terres en friche ou la terre lourde avant la mise en culture. La fourche-bêche est appréciée des jardiniers parce qu’elle est moins agressive que la bêche plate. Vous pouvez aussi utiliser cet outil pour creuser un trou pour la plantation ou déraciner les mauvaises herbes.

La grelinette est un autre outil de jardinage indispensable pour retourner la terre. Cet outil créé par Jean Grelin est équipé de deux manches et de 3 ou 5 dents, en fonction des modèles. Il permet de décompacter la terre sans avoir à la retourner. Il préserve ainsi l’activité biologique des couches du sol. Grâce à ses dents suffisamment espacées, cet outil peut aussi servir à arracher les mauvaises herbes ou à enfouir plus profondément l’engrais, ou encore à récolter les pommes de terre.

La pioche est moins utilisée, et pourtant, il s’agit d’un outil utile pour travailler le sol lors du défrichage. Il permet d’enlever la souche d’un arbuste inutile, par exemple. Souvent il est utilisé avec une barre à mine, qui sert de bras de levier.

Les outils pour entretenir le jardin

Quels outils de jardinage à main choisir maintenant pour entretenir le jardin ? Il en existe différents types, le choix dépend essentiellement de ce que vous désirez faire. Suivez notre guide pour savoir quels outils de jardinage à main choisir.

La serfouette

Il s’agit sans aucun doute de l’un des outils incontournables du jardinier. Polyvalente, la serfouette permet de réaliser différents travaux de jardinage. D’un côté, elle est équipée d’une lame plate qui permet de sarcler, de buter ou de biner le sol. D’un autre côté, elle est dotée d’une lame pointue qui peut remplacer la fourche, la houe ou la pioche.

La houe

Cet outil permet de labourer, sarcler, biner et défricher le sol. Vous pouvez vous en servir pour buter les haricots, les pommes de terre et les asperges ou encore préparer le sol pour la plantation du maïs, de la betterave et d’autres cultures en ligne.

Le râteau

Il permet de niveler la terre bêchée, casser les mottes de terre, retirer les pierres ou encore couvrir et tasser la terre sur les semences. Vous pouvez aussi vous servir de cet outil pour ramasser les feuilles mortes et les mauvaises herbes que vous avez arrachées.

La binette

Cet outil de jardinage à main permet d’ameublir la terre en surface, mais aussi de détruire les adventices d’herbes indésirables. Grâce à la binette, il est possible de lutter efficacement contre les déperditions d’humidité du sol.

Le transplantoir

Le transplantoir est un outil permettant d’arracher à main levée une mauvaise herbe ou de transplanter aisément une plante d’un lieu à un autre. Cet outil pratique est l’un des outils indispensables du jardinier. Il sera toujours utilisé, aussi est-il indispensable de le choisir avec une manche ergonomique et une lame dure.

Le sarcloir

Le sarcloir et la binette ont quasiment la même fonction. La différence réside dans le fait que le sarcloir permet plutôt un travail en surface. Il a pourtant l’énorme avantage d’être léger et facile à manier. L’utilisation du sarcloir ou ratissoire engendre également moins de fatigue qu’avec d’autres outils.

Les outils pour transporter et entreposer les déchets

La brouette est l’outil le plus pratique pour transporter les déchets, mais aussi la terre, le compost, les pierres et même les outils dont vous avez besoin pour travailler. Pour faire le minimum d’efforts, il est conseillé de choisir des brouettes dotées de roues pneumatiques. Elles sont plus légères et plus maniables.

Les sacs à végétaux et les paniers de jardins sont là pour entreposer les déchets de jardinage que vous ne réutilisez pas pour le compostage, par exemple.

L’affuteur et la pierre à aiguiser : à ne pas oublier !

Maintenant que vous savez quels outils de jardinage à main vous sont indispensables, pensez aux accessoires qui vous permettront de les entretenir au quotidien. L’affuteur et la pierre à aiguiser font partie de ces outils nécessaires à tout bon jardinier. Ils permettent d’aiguiser la lame des différents outils de coupe et d’éviter que leur côté tranchant ne s’émousse.

Summary
Quels outils de jardinage à main choisir ?
Article Name
Quels outils de jardinage à main choisir ?
Description
Découvrez dans cet article quels outils de jardinage à main vous devez choisir pour vos travaux dans le jardin.
Author
Publisher Name
Mon Magasin Général
Publisher Logo

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *