Tout savoir sur le poêle à bois, des avantages pratiques à l’attrait financier

Poêle à bois : tout savoir avec Mon Magasin Général

L’hiver vient. Revoilà l’inquiétude du budget chauffage et la question de l’impact environnemental des énergies fossiles. A cela s’ajoute votre envie d’habiller votre salon avec un poêle à bois esthétique et design mais vous ne savez pas quoi choisir ?

Ne vous posez plus de questions, Mon Magasin Général va vous aider à trouver étape par étape le chauffage au bois qu’il vous faut. 

  1. Pourquoi choisir un poêle à bois ?
  2. Comment choisir son poêle à bois ?
  3. Un poêle à bois dans mon salon, c’est possible ?
  4. Le poêle à bois, un attrait financier certain
  5. Le Label Flamme Verte : un critère à ne pas négliger

Pourquoi choisir un poêle à bois ?

Les intérêts pour mon habitation, mon portefeuille et ma planète :

Le poêle à bois est aujourd’hui un mode de chauffage tendance, performant et écologique. Fini les poêles désuets, sans design et au fonctionnement approximatif. Les intérêts d’un poêle à bois sont multiples :

  • l’indépendance énergétique ;
  • l’efficacité accrue de ces appareils ;
  • l’attrait financier ;
  • le design de ce mode de chauffage.

Foyer de poêle à bois

Le poêle à bois, contrairement à une cheminée, a l’avantage d’être mobile, notamment en cas de déménagement ou de restructuration de votre intérieur.

En apportant une ambiance cosy et chaleureuse, le poêle à bois offre un rendement supérieur car sa consommation en bois est plus faible et permet de faire des économies d’énergies par rapport au chauffage au gaz ou électrique.

Puis le vrai plus de choisir un poêle à bois, par rapport à un soufflant ou un convecteur, c’est l’ambiance créée dans votre habitation avec le spectacle des flammes et le côté décoratif de ces types de chauffage.

Le confort d’utilisation, les possibilités de régulation de température, de programmation et l’autonomie en font un type de chauffage à la mode. Mais lorsque vient le moment de choisir le modèle le plus adapté pour son habitation, on ne sait pas forcément quels critères prendre en compte…

C’était sans compter les conseils de Mon Magasin Général !

Le saviez-vous :

16,4 millions d’hectares
C’est la superficie qu’atteignent aujourd’hui les forêts françaises, soit 30% du territoire. Il ne faut donc pas se fier aux idées reçues car la forêt française est prospère et en croissance constante depuis la deuxième moitié du XIXème siècle.

Comment choisir son poêle à bois ?

Qu’ils soient en acier ou en fonte, à postcombustion voir en vitrocéramique, vous trouverez des poêles en bois pour tous les budgets, pour tous les goûts, pour toutes les superficies. Mais quel que soit le modèle, les critères à prendre en compte vont être les mêmes pour faire le bon choix.

  • La puissance : Il est primordial que la puissance de votre poêle soit adaptée à la superficie de votre habitation. Cette puissance correspondant au dégagement de chaleur, il est important de choisir l’appareil adapté en fonction de :
    • La configuration de votre habitation
    • Sa superficie
    • Son isolation

Ces critères permettent d’éviter les écarts de température avec les autres pièces de votre logement. Le rapport étant d’environ 1kW pour 10 m², cela vous permet de faire une première estimation de votre besoin.

  • Le rendement : Exprimé en pourcentage, c’est le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Plus le rendement est élevé, moins l’appareil va être gourmand en bois pour offrir la température désirée.
  • La taille des bûches : Le choix du type de bois et sa qualité sont un critère important, mais la taille de la bûche n’est pas à négliger non plus. Bien souvent débitées en 25, 33 ou 50 cm, la longueur doit être adaptée à votre poêle. On notera que prendre de trop grosses bûches va impacter le rendement thermique. Des bûches de 33 cm permettent bien souvent la combustion idéale.
  • Les émissions de CO : Aujourd’hui les poêles à bois sont très performants et contrôlent très bien l’émission de monoxyde de carbone avec des taux inférieurs à 0,3 %. Ce critère n’est pas à négliger dans le choix de votre poêle car cela rentre dans les considérations pour l’éligibilité au crédit d’impôt.
  • Les options : C’est ce qui peut faire le « petit plus » dans votre choix. Vous pouvez regarder si le poêle dispose d’un rangement pour les bûches, s’il dispose d’un four, élément pratique et convivial pour faire cuir votre pain ou votre tarte dans le lieu de vie, dispose-t-il d’un cendrier amovible, etc…

Dernièrement, il ne faut pas oublier que ce poêle à bois va habiter avec vous, bien souvent dans votre salon, il faut donc aussi se poser les mêmes questions que pour un meuble classique : est-ce que le design me plaît ? S’intègre-t-il bien avec le reste de mon mobilier ? Les dimensions permettent-elles une intégration optimale ? Etc…

Poêle à bois Lytham Supra - 7 kW - Noir
Poêle à bois Lytham Supra - 7 kW - Noir

Le + conseil : pour un poêle performant

Une puissance supérieure au besoin sera contre-productive car le poêle a un rendement optimal avec un fonctionnement à pleine puissance.
Le faire consommer au ralenti augmente la consommation, encrasse les conduits d’évacuation et entraîne la formation de bistre.

Un poêle à bois dans mon salon, c’est possible ?

Poêle à bois dans mon salonÇa y est, vous êtes conquis par le poêle à bois, mais il reste une question importante : pouvez-vous installer un poêle à bois chez vous ?

Ce qu’il faut savoir avant de vous lancer :

Votre habitation doit être équipée d’un conduit de fumées. Vous ne pouvez pas installer de poêle à bois sans faire de travaux si votre maison est conçue en tout électrique.

Au niveau des travaux, l’installation d’un poêle à bois est bien plus simple et rapide que la construction d’une cheminée. En effet, vous n’avez rien à prévoir hormis les éventuels travaux de mises aux normes de sécurité comme pour l’évacuation par exemple, afin d’éviter tout risque d’incendie.

Il vous suffira d’une seule journée pour placer votre poêle et raccorder celui-ci au conduit d’évacuation.

Notez qu’il est nécessaire de ramoner au moins deux fois par an votre conduit. Idéalement au début puis à la fin de la période de chauffe.

Monmagasingeneral.com vous explique ici comment réaliser cette opération en 5 étapes.

Le saviez-vous ?

Un poêle en appartement, c’est possible : vous pouvez tout à fait installer un poêle dans un appartement si les conduits d’évacuation le permettent et avec l’accord de la copropriété.

Le poêle à bois, un attrait financier certain

Bois de chauffageVous voilà conquis par le poêle à bois, vous trouvez ça formidable mais il reste le dernier point, la douloureuse question financière.

Pas de panique, Mon Magasin Général va vous rassurer en vous annonçant toutes les économies que vous pouvez faire avec ce mode de chauffage.

Le premier point intéressant lorsque l’on passe au poêle à bois, c’est le prix du consommable. Celui-ci est bien plus bas que le gaz, l’électricité, ou encore le fioul. A un prix moyen de 0,05 € le kWh (selon les régions ce prix peut encore descendre) vous êtes certain de rentabiliser très rapidement votre investissement.

De plus, le prix du bois est relativement stable contrairement à d’autres énergies avec un prix moyen de 50€ pour un stère. A savoir que l’on compte généralement un stère de bois par mois de chauffage, mais bien évidemment cela va dépendre de la surface à chauffer, de la consommation de votre poêle ou encore de la qualité de votre bois.

Le bois a aussi l’avantage d’être une énergie renouvelable, que l’on trouve localement et en abondance. Ainsi, vous pouvez favoriser l’économie de votre région !

Par ailleurs, le poêle à bois est le mode de chauffage au bois offrant le meilleur rapport rendement/prix. Relativement économique à l’achat ainsi qu’à l’installation, il offre un retour sur investissement très rapide.

N’oubliez pas de lire notre guide sur les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour l’installation d’un poêle à bois.

Le label flamme verte :

Un critère à ne pas négliger dans le choix de votre poêle à bois

Afin de vous aider à choisir un poêle de qualité, le label Flamme Verte est une certification de qualité des appareils. Il garantit les performances énergétiques et la préservation de la qualité de l’air.

Logo Flamme Verte

Ce label classe les appareils en cinq catégories selon leur performance énergétique et environnementale. Il répond à une charte de qualité très stricte :

  • Le rendement doit être supérieur à 70 %
  • L’appareil doit émettre moins de 0,3% de monoxyde de carbone dans le volume des fumées
  • Etre conforme à la norme NF EN 13240 ou 15250 (NF EN 13229 pour les inserts à bois, NF EN 14785 pour les poêles à granulés et NF EN 12815 pour les cuisinières à bois)
  • Depuis 2011, la faible émission de poussières dans les fumées est un critère d’éligibilité.

A ce jour, seuls les appareils ayant obtenu au moins 4 étoiles peuvent se prévaloir du Label Flamme Verte. Depuis le 1er janvier 2015, ce minimum est de 5 étoiles.

Choisir un poêle labélisé Flamme Verte vous garantit un appareil consommant moins de bois avec une performance accrue, ce qui vous assure des économies à la fin du mois. De plus, la certification Flamme Verte vous assure automatiquement de bénéficier du crédit d’impôt relatif aux appareils de chauffage au bois.

Vous voilà incollable sur le poêle à bois et sur ses avantages pratiques et financiers. Découvrez les différentes gammes de cette solution de chauffage esthétique, écologique, économique et très performante sur Mon Magasin Général.

Votre avis nous intéresse

Maintenant que vous savez tout sur le poêle à bois, nous attendons votre avis sur le sujet et d’autant plus si vous êtes déjà un inconditionnel de ce mode de chauffage.

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *