Apprendre à faire sa plomberie soi-même avec Mon Magasin Général

Comment faire sa plomberie soi-même ?

Apprendre à faire sa plomberie soi-même avec Mon Magasin Général

Faire sa plomberie soi-même est tout à fait possible, à condition de disposer des meilleurs outils et d’un matériel de qualité. Quels sont les matériels dont on peut avoir besoin pour faire sa plomberie soi-même ? Des éléments de réponse dans cet article.

Comment choisir sa tuyauterie pour faire sa plomberie soi-même ?

Si vous désirez installer vous-même votre plomberie, la première question que vous devrez vous poser est quel tuyau de raccordement vais-je utiliser ? Il existe différents types de tuyaux de raccordement. Certains sont en cuivre, d’autres en PVC ou encore en PER. Certains encore sont rigides tandis que d’autres sont souples et flexibles. Lesquels choisir ?

Les tuyaux en cuivre

Les tuyaux en cuivre sont très appréciés des plombiers puisqu’ils résistent fortement à la corrosion et la chaleur. Privilégiez-les pour les tuyaux destinés à la distribution d’eau. Il existe deux types de tuyaux en cuivre : les tuyaux en cuivre écroui et le tuyau en cuivre recuit. Le tuyau recuit présente l’avantage d’être malléable. Il est vendu en couronne de 2 à 50 mètres. Les tuyaux en cuivre écroui, eux, sont vendus en barres rigides de 1 à 5 mètres.

Tube recuit - Longueur 5 m - Diamètre extérieur 10 mm
Tube recuit - Longueur 5 m - Diamètre extérieur 10 mm

Les tuyaux PER

Ils tendent de plus en plus à remplacer les traditionnels tuyaux en cuivre. Il en existe différentes variétés pour les multiples travaux de plomberie que vous serez amené à faire. Parmi les tuyaux PER figurent les tuyaux multicouches. Ces tuyaux ont l’avantage d’être étanches, mais leur installation nécessite pourtant l’usage d’un outillage spécifique.

Tube polyéthylène réticulé gaine (P.E.R) - Rouge - Longueur 25 m
Tube polyéthylène réticulé gaine (P.E.R) - Rouge - Longueur 25 m
Tube polyéthylène réticulé gaine (P.E.R) - Bleu - Longueur 25 m
Tube polyéthylène réticulé gaine (P.E.R) - Bleu - Longueur 25 m

Les tuyaux PVC

Ces tuyaux sont souvent utilisés pour l’évacuation des eaux usées. Ils sont intéressants dans la mesure où leur installation ne nécessite pas de soudure. Dans la gamme des tuyaux PVC, il y a aussi les tuyaux PVC surchlorés. Ces derniers sont aussi multiusages malgré le fait qu’ils ne peuvent pas être cintrés.

Tube PVC d'évacuation bouts lisses Wavin - Longueur 2 m - Diamètre intérieur 94 mm - Extérieur 100 mm
Tube PVC d'évacuation bouts lisses Wavin - Longueur 2 m - Diamètre intérieur 94 mm - Extérieur 100 mm

Les tuyaux flexibles

Ces tuyaux sont adaptés aux situations difficiles. Ils conviennent aussi bien pour l’alimentation que l’évacuation d’eau.

Tuyau armé 750 mm Neptune - Diamètre 32 mm
Tuyau armé 750 mm Neptune - Diamètre 32 mm
Tuyau d'alimentation avec sortie droite Neptune - Longueur 2,5 m
Tuyau d'alimentation avec sortie droite Neptune - Longueur 2,5 m

Si malgré ces explications, vous n’arrivez toujours pas à déterminer le type de tuyau dont vous avez besoin, voici un petit tableau qui présente les caractéristiques, les avantages et les inconvénients de chacun de ces tuyaux.

Type de tuyau Avantages Inconvénients
Cuivre
  • Solide
  • Recyclable
  • Fiable
  • Sa mise en place nécessite de compétences particulières
PER
  • Ne s’entartre pas
  • Présente une haute résistance à la corrosion
  • Réduit considérablement les nuisances sonores
  • Cintrage manuel
  • Nécessite un système de raccord spécifique
  • Présente une courbe de cintrage assez limitée

 

PER multicouches
  • Les mêmes qualités que les tuyaux PER
  • Résiste aux UV
  • Détectable au détecteur de métaux
  • Nécessite un outillage spécifique pour les raccords
  • Des tailles différentes selon les fabricants puisqu’il n’y a pas vraiment de norme spécifique
PVC
  • Faible coût d’achat
  • Facile à transporter et à monter
  • Un large choix de diamètre
  • Nécessité de connaitre les règles de sa mise en œuvre en raison de sa forte dilatation
PVC surchlorés
  • Bon isolant
  • Supporte la peinture
  • Peut être encastré sans fourreau de protection
  • Ne peut pas être cintré
Flexibles
  • Présente une forte résistance à la pression
  • Convient aux endroits difficiles
  • Peut aussi bien convenir pour l’eau chaude que l’eau froide
  • Peut remplacer un siphon
  • Un coût plus élevé

Quels types de raccords utiliser pour faire sa plomberie soi-même ?

Pour faire sa plomberie soi-même, il est aussi indispensable d’utiliser des raccords compatibles avec le type de tuyau utilisé. Pour vous aider à vous retrouver, voici les différents types de raccords et leur utilisation.

Les raccords à visser

Ce sont les modèles de raccords les plus courants. Ils présentent l’énorme avantage de se fixer sans soudure. Voici les modèles de raccords à visser les plus utilisés en plomberie.

Le manchon

Le manchon est un raccord droit. Il unit deux tuyaux dotés d’un même diamètre. Il peut être mâle, femelle ou les deux.

Manchon à visser mâle Raccords - Filetage 12 x 17 mm - Diamètre 14 mm - Vendu par 1
Manchon à visser mâle Raccords - Filetage 12 x 17 mm - Diamètre 14 mm - Vendu par 1
Manchon à visser Femelle Raccords - 14 - Filetage 15 x 21 mm - Vendu par 5
Manchon à visser Femelle Raccords - 14 - Filetage 15 x 21 mm - Vendu par 5

Le coude

Le coude est un raccord qui permet de changer de direction. Son angle peut être de 27, 45 ou 90 degrés, en fonction de l’orientation à donner. Tout comme le manchon, il peut être mâle ou femelle. Certains modèles incluent également une réduction.

Coude laiton Femelle Raccords - Filetage 20 x 27 mm - Diamètre 18 mm - Vendu par 1
Coude laiton Femelle Raccords - Filetage 20 x 27 mm - Diamètre 18 mm - Vendu par 1
Coude 90° petit rayon Mâle / Femelle Raccords - Diamètre 10 mm - Vendu par 1
Coude 90° petit rayon Mâle / Femelle Raccords - Diamètre 10 mm - Vendu par 1

Le Té

Le raccord Té assemble trois tuyaux. Selon les modèles, l’arrivée perpendiculaire aux deux autres peut parfois être d’un diamètre différent.

Té réduit Femelle Raccords - Diamètre 16 - 12 - 12 mm - Vendu par 1
Té réduit Femelle Raccords - Diamètre 16 - 12 - 12 mm - Vendu par 1

Le réducteur

Le raccord réducteur est en réalité un manchon qui vous permet d’assembler deux tuyaux d’un diamètre différent. Il peut aussi être mâle et femelle. Notez toutefois que l’écart de taille entre les deux entrées est limité à deux tailles maximum.

Le bouchon

Le bouchon est un raccord destiné à fermer une canalisation ou à obstruer un élément. Il peut être mâle ou femelle en fonction du raccord sur lequel il est vissé.

Le raccord bicône ou à olive

Ce type de raccord ne s’utilise qu’avec un tuyau en cuivre rigide. Il se place sans filasse, joint, ni soudure. Ce type de raccord ne peut s’utiliser qu’une fois. Si vous le dévissez une fois qu’il est installé, il perd son étanchéité.

Les raccords PER

Comme nous l’avons dit plus haut, les tuyaux PER nécessitent un système de raccord particulier. Voici ces raccords PER.

Le raccord à glissement

Ce type de raccord est d’une grande fiabilité en ce qui concerne la fuite et la solidité. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est privilégié sur les réseaux de chauffage. Pour poser ce raccord, vous avez besoin d’une pince à évasement et d’une autre à sertir.

Le raccord à sertir

Le raccord à sertir sert à assembler définitivement les tuyaux PER sur les autres éléments de plomberie. Sous l’action d’une pince à sertir, ce type de raccord se déforme pour ne faire qu’un avec la canalisation.

Le raccord à compression

Il convient surtout pour les tuyaux d’un diamètre important comme ceux qui servent à l’alimentation en eau de la maison, par exemple. L’avantage de ce raccord à compression est qu’il est facile à démonter.

Raccords PER à compression Gripp - PER 16 mm sur raccord 15 x 21 mm - Vendu par 1
Raccords PER à compression Gripp - PER 16 mm sur raccord 15 x 21 mm - Vendu par 1

Le raccord automatique

Ce raccord est le plus facile à monter, mais aussi le plus fragile des raccords PER. La liaison se fait à l’aide d’un clip bloqué par un écrou.

Comment faire sa plomberie soi-même tout en assurant la sécurité de l’installation ?

Quand on décide de faire soi-même sa plomberie, on doit s’assurer que tous les tuyaux sont bien reliés entre eux et qu’il n’y a aucun souci d’étanchéité. C’est pour cela que par endroit, vous serez amené à utiliser un collier de serrage ou parfois, ajouter des joints d’étanchéité.

Le collier de serrage

Le collier de serrage est souvent utilisé pour garantir l’étanchéité de l’ensemble tuyau-raccord. Le choix du collier de serrage se fait en fonction du diamètre, du type de tuyau et de raccord. Les colliers à vis conviennent pour les tuyaux d’un diamètre de 15 mm et plus. Ils peuvent être à crémaillère à bande pleine ou à crémaillère à bande ajourée. Si vous utilisez un tuyau souple, il est préférable d’opter pour les colliers à crémaillère à bande pleine. Ils ont une face interne lisse et des bords arrondis, ce qui permet de mieux répartir la pression. Les colliers à tourillon conviennent aussi à une utilisation avec les tuyaux souples et flexibles. Le collier de serrage à ressort, lui, présente l’avantage de pouvoir se glisser à l’intérieur du tuyau. Il est souvent utilisé sur des zones soumis à des changements rapides de température. Certains colliers de serrage sont doubles tandis que d’autres sont simples.

Collier W1 largeur bande 9 mm Ace - Diamètre 10 - 16 mm - Vendu par 2
Collier W1 largeur bande 9 mm Ace - Diamètre 10 - 16 mm - Vendu par 2
Collier double-fil Cap Vert - Diamètre 25 - 28 mm - Vendu par 2
Collier double-fil Cap Vert - Diamètre 25 - 28 mm - Vendu par 2

Le joint d’étanchéité

Le joint d’étanchéité permet d’éviter les éventuelles fuites d’eau entre les différents raccords et au niveau de la robinetterie.

Les robinets d’arrêts

Pour parfaire votre installation, vous devez mettre en place, par endroit, des robinets d’arrêt. Ils vous permettent d’isoler une partie de vos canalisations sans couper l’alimentation générale, ce qui est très utile en cas de fuite d’eau. Ces robinets d’arrêts sont aussi très pratiques quand vous effectuez une réparation ou une modification de votre installation. Il existe différents types de robinets d’arrêts, mais les plus courants sont les vannes papillon et les vannes quart de tour.

Robinet d'arrêt Femelle / Femelle avec purge Neptune - Filetage 20 x 27 mm
Robinet d'arrêt Femelle / Femelle avec purge Neptune - Filetage 20 x 27 mm
Vanne laiton Mâle / Mâle Cap vert - Filetage 20 x 27 mm
Vanne laiton Mâle / Mâle Cap vert - Filetage 20 x 27 mm

Summary
Comment faire sa plomberie soi-même ?
Article Name
Comment faire sa plomberie soi-même ?
Description
Découvrez dans cet article comment faire sa plomberie soi-même.
Author
Publisher Name
Mon Magasin Général
Publisher Logo

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *