Choisir son radiateur à chaleur douce avec les conseils de Mon Magasin Général

Comment choisir son radiateur à chaleur douce ?

Choisir son radiateur à chaleur douce avec Mon Magasin Général

Le radiateur à chaleur douce est un modèle de radiateur électrique, au même titre que les convecteurs mobiles, les radiateurs à bain d’huile, etc. Ce type de chauffage d’appoint est appelé ainsi en raison de son principe de diffusion de chaleur qui se fait à basse température, et de manière diffuse et régulière. Voici les points à connaitre pour choisir son radiateur à chaleur douce.

Radiateur à chaleur douce : c’est quoi au juste ?

Le radiateur à chaleur douce est une version améliorée du radiateur à inertie. Il contient deux résistances différentes : une pour chauffer la façade et restituer une chaleur par rayonnement et une autre, située à l’arrière, pour diffuser la chaleur de manière douce et durable. Le radiateur à chaleur douce peut être à inertie sèche ou à fluide caloporteur. Voici un premier élement pour choisir son radiateur à chaleur douce.

Le radiateur à inertie sèche

Le radiateur à inertie sèche utilise un corps de chauffe solide. Les matériaux choisis peuvent être en fonte, en pierre ou en aluminium. La fonte est le matériau qui restitue plus de chaleur sur le long terme. La pierre est tout aussi efficace. Il existe différents types de pierres qui peuvent être utilisés comme corps de chauffe des radiateurs à chaleur douce. Certains modèles sont équipés d’une pierre de lave ou du béton réfractaire tandis que d’autres sont dotés de brique haute densité, de stéatite, de céramique ou encore du granit. Les modèles équipés d’un corps de chauffe en aluminium sont les plus réactifs, ils sont particulièrement indiqués pour les pièces qui ne sont occupées que par intermittence.

Le radiateur à fluide caloporteur

Certains fabricants utilisent le fluide caloporteur à la place du matériau réfractaire. Le fluide peut être de l’huile végétale ou minérale ou de l’eau et de l’eau glycolée. La résistance est plongée au sein du fluide qui se chargera de transmettre les calories. Le fluide tourne en circuit fermé au sein du radiateur, ce qui permet de distribuer la chaleur à travers la pièce, tout en maintenant le contact avec la résistance électrique. Ce type de radiateur à chaleur douce est celui qui procure une chaleur quasi similaire à celle prodiguée par le système de chauffage central.

Comment fonctionne le radiateur à chaleur douce ?

La différence du radiateur à chaleur douce avec le radiateur à inertie classique se situe au niveau du fonctionnement. Le radiateur à chaleur douce est en fait un radiateur deux en un, doté de deux sources de chaleur. En d’autres termes, il combine la fonctionalité du radiateur à inertie avec celui du panneau rayonnant, grâce à ses deux résistances indépendantes, mais qui sont complémentaires.

La première résistance électrique chauffe la façade du radiateur avant de restituer la chaleur par rayonnement. Cela permet une rapide montée de la chaleur. Cette chaleur de façade ne dépasse pas les 70 °C pour procurer un confort de chauffe similaire à celui offert par le chauffage central. Une autre résistance, positionnée, soit sur un corps solide, soit sur un corps liquide augmente la durabilité de la restitution de la chaleur. Ainsi, même si l’appareil est éteint, il continue de diffuser la chaleur qu’il a pu emmagasiner.

Radiateur mobile à chaleur douce Céramino Supra - 1500 W
Radiateur mobile à chaleur douce Céramino Supra - 1500 W
Radiateur à inertie fluide Galbéo Control EF Supra - 1500 W
Radiateur à inertie fluide Galbéo Control EF Supra - 1500 W
Radiateur à bain d'huile PVM - 7 éléments - 1500 W
Radiateur à bain d'huile PVM - 7 éléments - 1500 W

Quels sont les avantages des radiateurs à chaleur douce ?

Les radiateurs à chaleur douce sont l’un des systèmes de chauffage d’appoint les plus performants du moment. Malgré un prix d’achat initial assez élevé par rapport aux convecteurs ou aux panneaux rayonnants et un risque de déperdition de chaleur sur la face arrière du radiateur, cet appareil présente de multiples avantages non négligeables.

Une économie d’énergie

Le principal avantage des radiateurs à chaleur douce est l’économie d’énergie que vous pouvez réaliser. Ce type de chauffage d’appoint vous permet de réaliser jusqu’à 45 % d’énergie par rapport à un convecteur classique, par exemple. En effet, comme la montée de chaleur est à la fois rapide et durable, il est possible de limiter le temps de branchement de l’appareil sans pour autant faire des sacrifices sur le confort. Il vous est aussi possible de combiner votre radiateur avec un thermostat radiofréquence programmable ou à fil pilote. Ainsi, vous pouvez maitriser votre consommation grâce à différentes options comme :

  • Le réglage de la température et de l’horaire de fonctionnement de votre radiateur en fonction de votre emploi du temps et de vos besoins.
  • L’estimation de votre consommation.
  • La détection automatique de l’ouverture et de la fermeture des fenêtres.

Un design soigné

L’autre avantage de ce type de radiateur se situe au niveau du design. Modernité oblige, ces radiateurs de nouvelle génération sont de style contemporain. Ils sont plus minces et arborent des lignes assez arrondies, ce qui leur permet de s’adapter avec tout type d’intérieur. Certains modèles sont même verticaux et peuvent se poser dans un angle de la pièce, réduisant ainsi les encombrements.

Une performance accrue

Les radiateurs à chaleur douce ne permettent pas uniquement de chauffer rapidement une pièce de la maison, ils offrent également un excellent confort de chauffe et un niveau de sécurité intéressant.

  • La température reste douce et agréable au sein de la pièce. Par ailleurs, il est possible de régler le niveau de chaleur en fonction de ses habitudes de vie.
  • L’air ambiant n’est pas asséché.
  • Les panneaux ne sont jamais brûlants, ce qui évite les accidents, surtout si vous avez des meubles fragiles ou de jeunes enfants.

Avant de choisir son radiateur à chaleur douce, il serait intéressant de voir en quoi il diffère réellement des convecteurs. Le tableau suivant vous donnera un petit aperçu des réels atouts du radiateur à chaleur douce par rapport au convecteur électrique.

Économie d’énergie

Confort d’utilisation Temps de chauffe

Fiabilité

Radiateur à chaleur douce

Importante Optimal Entre 4 et 8 heures

95 %

Convecteur électrique

Faible

Réduite Entre 2 et 4 heures

80 %

Comment choisir un radiateur à chaleur douce ?

Choisir son radiateur à chaleur douce n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. La matière choisie pour le corps de chauffe, le poids du radiateur, les habitudes de vie sont autant de paramètres à prendre en compte avant d’arrêter son choix.

La matière du corps de chauffe et le poids du radiateur

La matière choisie pour fabriquer le radiateur à chaleur douce influe sur la capacité de l’appareil à accumuler et à restituer la chaleur. La masse de la matière utilisée joue aussi un rôle déterminant dans la capacité du radiateur à retenir la chaleur. D’une manière générale, plus le radiateur à inertie est lourd, plus sa capacité à retenir la chaleur est importante. Ainsi, entre deux modèles d’une puissance de 1000 W, celui qui possède le cœur de chauffe le plus lourd sera le plus performant.

La pièce où sera posé le radiateur

Pour choisir son radiateur à chaleur douce, il est aussi important de prendre en considération l’endroit où vous souhaitez implanter le radiateur.

  • Dans la zone nuit, où il est souhaitable d’avoir une rapide montée de température, pour un confort optimal au moment du coucher, il est préférable d’opter pour les modèles dotés d’un fluide caloporteur ou de l’aluminium.
  • Pour les espaces de vie où l’occupation est souvent plus longue, il est préférable de choisir un modèle capable de procurer un confort constant, sans pour autant augmenter la consommation en énergie, comme les radiateurs équipés d’un corps de chauffe en brique ou en fonte.

Comment installer son radiateur à chaleur douce ?

Après avoir consulté notre article pour savoir comment choisir son radiateur à chaleur douce, et après avoir fait votre choix, voici le temps de l’installer. Le radiateur doit être installé avec précaution, loin des objets et meubles qui peuvent gêner la diffusion de la chaleur par rayonnement. D’une manière générale, il est recommandé de ne placer un objet à moins de 50 cm de l’appareil. L’idéal serait de placer le radiateur le plus bas possible sur le mur, en veillant toutefois à garder 20 cm d’écart avec le sol. L’installation est simple, mais le coût peut varier en fonction de la taille du radiateur et de l’entreprise choisie pour l’installer.

Summary
Comment choisir son radiateur à chaleur douce ?
Article Name
Comment choisir son radiateur à chaleur douce ?
Description
Découvrez dans cet article comment choisir son radiateur à chaleur douce grâce aux conseils de Mon Magasin Général.
Author
Publisher Name
Mon Magasin Général
Publisher Logo

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *