faire son vinaigre maison

Comment faire son vinaigre maison ?

Faire son vinaigre maison avec Mon Magasin Général

Vous le savez, chez Mon Magasin Général, on aime avant tout cuisiner « fait maison ». Après avoir appris à faire des conserves, faire de la confiture, ou encore par exemple faire de la faisselle, voici aujourd’hui notre article pour savoir comment faire son vinaigre maison. Retrouvez sur notre site internet tout le matériel qu’il vous faut pour faire son vinaigre maison.

De quel matériel ai-je besoin ?

Qui dit faire son vinaigre maison, dit avoir un vinaigrier.

Vinaigrier Duhallé - Diamètre 20 cm
Vinaigrier Duhallé - Diamètre 20 cm
Vinaigrier bois - 6 l
Vinaigrier bois - 6 l

Vous aurez également besoin de 3 petits robinets à visser sur votre vinaigrier, aussi appelés « cannelle ». Ils vous permettront de pouvoir extraire du vinaigre de votre vinaigrier, sans avoir à gêner la mère. Faites bien attention à choisir les bonnes dimensions, qui iront sur votre vinaigrier. Vérifiez régulièrement qu’il soit toujours en bon état, puisque la mère peut l’obstruer, et également, le vinaigre peut ronger le liège. N’hésitez pas à ce moment à remplacer le robinet.

Robinet bois acacia pour vinaigrier Duhallé - 3 pouces
Robinet bois acacia pour vinaigrier Duhallé - 3 pouces

Faire du vinaigre de vin rouge

Pour faire du vinaire de vin rouge, il existe deux méthodes : à partir d’une mère de vinaigre déjà préexistante, ou bien seulement à partir de vin (dans le but de créer sa propre mère). Mais qu’est-ce qu’une mère de vinaigre ? C’est au départ un film translucide, qui finit par devenir une masse visqueuse suite au développement des ferments. Pour faire du vinaigre, la mère doit flotter à la surface.

Pour obtenir du bon vinaigre, il faut évidemment du bon vin. Voici une astuce pour obtenir un excellent vinaigre sans sacrifier vos bonnes bouteilles : gardez vos fonds de bonnes bouteilles lorsque vous en ouvrez pour accompagner vos repas pour ensuite faire votre vinaigre.

À partir d’une mère préexistante

L’avantage de cette méthode est que vous allez gagner beaucoup de temps. Pour récupérer une mère pour faire son vinaigre maison, vous pouvez sonder vos proches. Peut-être auront-ils la gentillesse de vous donner la leur, ou du moins un morceau 🙂 Si vous réussissez à en récupérer une, votre mère doit impérativement rester humide pendant tout le transport (transportez-la dans du vin).

Mettez du vin dans votre vinaigrier, puis installez votre mère à la surface. Rajoutez petit à petit du vin. Veillez bien à ce que la mère reste à la surface. Repositionnez-la si ce n’est pas le cas.

À partir de vin

Si on part de vin uniquement, le but est de créer sa propre mère. Par conséquent, cela va prendre un peu plus de temps pour faire son vinaigre maison.

Dans un vinaigrier qui restera ouvert, versez un litre de vin rouge relativement faible en alcool (maximum 10°C), puis laissez le voile se former. Cela prendra environ 2 semaines en été, quand cela prendre deux mois en hiver. Normalement, on considère que la mère est née à partir du moment où ce voile est formé.

Une fois que votre mère est née, rajoutez délicatement du vin dans votre vinaigrier, puis laissez le tout dans votre vinaigrier pendant 3 semaines au minimum avant de pouvoir utiliser votre vinaigre.

Quelques recommandations pour faire son vinaigre maison

  • Privilégiez toujours des vins légers en alcool, et surtout, sans conservateurs (entre 7 et 10°C).
  • Il y a une règle d’or : la mère doit toujours être à la surface. Si votre mère se démultiplie en plusieurs morceaux, jetez les morceaux inférieurs, et replacez le morceau supérieur à la surface. Si jamais votre mère coule vers le fond, repositionnez-la à la surface.
  • Rajoutez toujours votre vin petit à petit dans votre vinaigrier, lorsque vous arrivez à la fin de votre réserve de vinaigre. Il ne faut pas en mettre trop d’un coup. Pour cela, dans l’idéal, utilisez un tuyau alimentaire et un entonnoir, pour rajoutez le vin directement sous la mère, cette dernière restera ainsi à la surface plus facilement.
  • Votre vinaigrier doit être rempli au maximum aux 2/3.
  • Ne conservez surtout pas votre vinaigre au frais : la température idéale où entreposer son vinaigrier se situe entre 20 et 30°C.
  • Il se peut que la mère meurt, votre vinaigre deviendra ainsi une vraie puanteur. Si cela arrive, vous devez obligatoirement en changer : jetez l’ancienne, et mettez-en une nouvelle.
  • Les bactéries mortes vont s’accumuler au fond de votre vinaigrier en finissant par devenir une masse informe. Une fois par an, videz totalement votre vinaigrier. Vous devez obligatoirement enlever cette masse, sinon elle va polluer votre vinaigre et tuer votre mère.
  • Faites bien attention à tenir éloignées les mouches. En effet, celles-ci vont avoir tendance à vouloir rentrer dans votre vinaigrier, et à venir pondre des asticots à l’intérieur. Attirez-les autre part, à l’extérieur.
  • Pour faire perdurer vos productions, veillez à toujours laisser un fond de vinaigre dans votre vinaigrier avant d’en entamer une nouvelle.

Quand le consommer ?

Avant de pouvoir consommer votre vinaigre maison, vous devez attendre entre 1 et 3 mois. Goûtez régulièrement. Lorsque vous prélevez du vinaigre, pensez à compléter avec du vin afin de compenser.

Lorsque vous prélevez votre vinaigre, filtrez-le à l’aide d’un filtre à café afin de laisser de côté les particules indésirables. Une semaine plus tard, mettez-le en bouteille (sinon, une nouvelle mère risque de se former dans votre bouteille si vous n’attendez pas).

Summary
recipe image
Recipe Name
Comment faire son vinaigre maison ?
Author Name
Published On

Si vous avez aimé, partagez avec vos amis ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *